Connexion utilisateur

amis de la forêt de Soignes - vrienden van het Zoniënwoud

Rapport d'activités 2012

 
 
Rapport d'activités 2012 présenté par son Président Jacques STENUIT 
à l'Assemblée Générale du 23 mars 2013 des Amis de la forêt de Soignes,
 

 

      Le Conseil d’Administration s’est réuni 10 fois en 2012-2013.

 •     Nous avons poursuivi  nos réflexions sur une gestion durable de la forêt et mené une série d’actions en faveur de la sauvegarde du massif et des zones de lisière.

       Nous avons dû intervenir à nouveau pour la défense des espaces verts périphériques menacés.

 •     Pour la lisière du Longfonds, à La Hulpe, nous avions reçu les réponses de la Cour de Justice européenne aux questions préjudicielles posées par le Conseil d’Etat : le D.A.R. de la Région wallonne ne pouvait ratifier le permis d’urbanisme accordé à CODIC-FEDEX , pour non-respect de la législation relative à l’évaluation des incidences de certains projets publics et privés sur l’environnement et non-respect des procédures assurant l’intervention démocratique des citoyens et de leurs associations (Non-respect de la Convention d’Aarhus). Le permis d’urbanisme n’était donc pas valable. La Cour Constitutionnelle, dans son arrêt rendu le 22 novembre 2012, a annulé le décret de la Région wallonne du 17 juillet 2008 «  relatif aux permis pour lesquels il existe des motifs impérieux d’intérêt général »( D.A.R. = Décret d’Autorité Régionale). La Cour Constitutionnelle se base sur les réponses de la Cour de Justice  européenne Elle cautionne les arguments qui motivaient notre recours. Elle juge la procédure D.A.R. anticonstitutionnelle. Cette zone ouverte de lisière, de grand intérêt biologique et paysager, liaison entre des sites Natura 2000, est dès lors sauvegardée.

  •     Toujours concernant La Hulpe, les arbres intéressants pour la biodiversité de la propriété Dolce seront conservés, avec l’expertise de l’Ingénieur forestier  de la Région wallonne et du PCDN.

  •      Nous avons adressé nos remarques dans le cadre de l’enquête publique relative au projet de PCA du domaine Solvay de La Hulpe et participé à la réunion de concertation concernant ce projet . Nous nous sommes opposés avec un grand nombre d’associations et d’habitants de la commune à la proposition de construction d’un parking dans l’enceinte du domaine, au lieu-dit «  Bruyère de la Guêpe ».

  •      Notre association a introduit, avec Bruxelles-Nature et la Commission Ornithologique de Watermaal -Boitsfort un recours au Conseil d’Etat contre le permis d’urbanisme accordé par la commune de Watermaal-Boitsfort et la Région bruxelloise, pour la construction d’un deuxième terrain de rugby en matière plastique sur le Plateau de la Foresterie, site  Natura 2000. Ce nouveau terrain se situerait dans la seule zone de lisière sud du plateau encore perméable pour la grande faune de la forêt de Soignes (chevreuils,…). Il s’agit de la lisière avec la réserve forestière intégrale du Grippensdelle et les zones spéciales de protection des chevreuils).

  •      Nous devons actuellement faire face à une nouvelle menace concernant la lisière forestière dans la zone des sources de la Voer, à Tervuren. Ils ‘agit d’un projet de grande construction toute proche, susceptible de porter atteinte à la nappe phréatique et aux milieux humides , leur flore et leur faune caractéristiques.

 

  •      Parmi les objectifs de notre association, nous attachons beaucoup d’importance au maintien et à la restauration du réseau écologique :                                                                                                         

- Nous participons depuis des années avec l’Entente nationale pour la Protection de la Nature à la sauvegarde du maillage vert et bleu entre la forêt de Meerdaal, la forêt de Soignes et le bois de Hal. Nous sommes notamment intervenus pour la protection de la vallée de l’Argentine dans un secteur particulièrement intéressant, au pied du Bois Hennesy de La Hulpe,  entre le Grand Etang et le lac de Genval (Site Natura 2000).                                                                                                                                                                      -L’écoduc que nous avons  réclamé pour le franchissement  des quatre voies de chemin de fer de la L 161 à Boitsfort ( avec notre recours au Conseil d’Etat), est actuellement construit. Restent à  achever les plantations. Nous avons réclamé la construction d’un écoduc sur la chaussée de La Hulpe, soumise à une circulation automobile intense. Les gestionnaires  forestiers de la Région flamande élaborent un projet Life pour obtenir la construction d’un écoduc sur le ring O à Hoeilaart, au nord de la drève Brassine.

 - Egalement parmi nos objectifs, figure la conservation des autres zones boisées et des espaces verts environnant la forêt. Nous nous opposons au projet de la Région flamande d’élargissement du ring, projet auquel s’opposent également la Région de Bruxelles-Capitale, Greenpeace et pas mal d’associations  de conservation de la nature et de l’environnement . Ce projet menace le Laerbeekbos. Un tel élargissement, sans  résoudre les problèmes de circulation, comme un cercle vicieux, finirait par s’étendre au travers de la forêt de Soignes. Il est par ailleurs incompatible avec les obligations  de notre pays pour le futur climatique, par «  l’effet d’appel  » de nouveaux flux de circulation automobile.

 •    Concernant le programme de gestion de la forêt de Soignes, notre association a été chargée de publier les actes du Colloque scientifique international « Quel futur pour la forêt de Soignes », ce  qui fut réalisé cette année.

 •    Nous avons poursuivi notre participation aux groupes de travail et d'étude du programme de gestion des Régions bruxelloise et flamande.                                                                                                                                             

 •    Dans le domaine de l’information : le bulletin trimestriel bilingue est réalisé avec brio par notre secrétaire- rédacteur Michel Maziers. Il est diffusé grâce à Nicole Delvaux. L’affiche et le nouveau dépliant sont diffusés dans les lieux de passage; l’Office du Tourisme bruxellois, Bruxelles Info Place (BIP), Mundo B, etc. Publications : les Actes du Colloque ; la version en néerlandais d’ « Itinéraires de la forêt de Soignes et de ses abords ». La diffusion de toutes nos autres publications se poursuit.

 •    Des  interviews à la radio et la télévision nous ont permis d’informer le public sur l’importance du combat que nous menons pour écarter les menaces vis-à-vis de la forêt et  de la biodiversité, tout en faisant connaitre notre association. Des conférences de Michel Maziers ont retracé l’histoire de notre forêt.

 •    La gestion efficace de notre site internet par Daniel Letiexhe et Serge Laurent se traduit par de nombreuses visites.

 •    Les excursions guidées bi-hebdomadaires , bien organisées , se sont poursuivies avec succès grâce à Francis Vermandele et Serge Laurent et à tous les guides dévoués.

 •    Le banquet annuel , organisé par Xavier Lejeune, nous a réunis dans un lieu bien agréable, au restaurant des étangs Mellaerts.

 •     Représentation de notre association : au Conseil Supérieur Bruxellois de la Conservation de la Nature, à l ‘Entente Nationale pour la Protection de la Nature, à l’AG de Bruxelles-Nature, au PCDN de La Hulpe, à la Plateforme de la Forêt de Soignes.

 

                               J. Sténuit,

                               Président